Nuisibles aquatiques : campagne de piégeage 2021

Envoyer ce lien par e-mail à un ami

Nuisibles aquatiques : campagne de piégeage 2021

Le territoire des 26 communes de Morlaix Communauté comporte un réseau de 951 kilomètres de cours d’eau. Ce réseau dense abrite également des mares, étangs et plan d’eau. Ces sites sont des endroits propices au développement des rongeurs aquatiques exotiques (ragondins et rats musqués).

« Les ragondins et les rats musqués ont un impact important sur nos écosystèmes, sur les productions végétales ainsi que les ouvrages hydrauliques et la santé publique. Ils sont classés nuisibles par arrêté interministériel. La lutte contre ces rongeurs est obligatoire au titre de la protection des végétaux. Dans ce cadre réglementaire, la FDGDON FINISTÈRE est l’organisme habilité pour la surveillance de l’évolution des populations de rongeurs aquatiques nuisibles, ainsi que la conduite de campagnes de lutte adaptées. Le ragondin est désormais présent sur la totalité du Finistère et est un vecteur potentiel de zoonoses telles que la leptospirose, l’échinococcose, la toxoplasmose et la douve du foie. » (extrait site internet de la FDGDON)

Ces espèces sont classées nuisibles au sens du code de l’environnement et de l’agriculture. Ce sont des espèces envahissantes de groupe 1 (arrêté ministériel 8/07/2013) : ces espèces peuvent être piégées en tout lieu, détruites au tir ou déterrées avec ou sans chien toute l’année.

Pour le Finistère : espèces déclarées de lutte obligatoire par arrêté préfectoral n°2003-0737 du 16/06/2003.

Partenariat Morlaix Communauté et FDGDON29

 Un partenariat avec la FDGDON 29 (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles) est renouvelé pour l'année 2021, afin de limiter la prolifération des rongeurs aquatiques nuisibles sur le territoire.

Ce partenariat prévoit un plan de lutte contre les rongeurs aquatiques nuisibles de février à septembre, basé sur le principe de la lutte intensive, menée par des piégeurs volontaires. La FDGDON 29 est habilitée par le Code Rural à organiser cette lutte collective.

Appel aux volontaires

Il n’est pas nécessaire de détenir un agrément de piégeage pour participer à la campagne. Afin de capturer les nuisibles, des cages pièges sont distribuées pour être positionnées aux endroits fréquentés. Ce sont des cages qui permettent de relâcher aisément les espèces non visées, en cas de capture accidentelle. Il est cependant impératif d’avoir obtenu l’accord du propriétaire du terrain sur lequel seront positionnées les cages. De plus, une déclaration de piégeage sera à établir en mairie du terrain sur lequel le piégeage sera réalisé.

Le versement d’une prime aux piégeurs volontaires de 3.70€ /capture de rat musqué ou ragondin est prévu.

Nous proposons deux points de dépôt des cages pièges à mettre à disposition. En fonction de chaque situation, il est possible de choisir de récupérer les cages pièges préalablement réservées sur :

- le site de Saint Fiacre, Le Vélery à Plourin-lès-Morlaix (locaux de Morlaix Communauté, situés à proximité de l’Intermarché, derrière Défoul’parc au bout de l’impasse) le mercredi 24 février à partir de 11H30.

ou

- le site de la ZA de Mes Ménez à Saint Thégonnec-Loc-Eguiner (locaux de Morlaix Communauté, situés à proximité l’aire de co-voiturage et la station de lavage automobiles), le jeudi 25 février à partir de 11H30.

La campagne sera menée à partir des 24-25 février 2021 jusqu’au début du mois de septembre 2021.

Confirmez par téléphone ou mail au 02.98.15.15.1 9/sebastien.le-goff@agglo.morlaix.fr (secteur Morlaix) ou 06.24.59.13. 93/ sebastien.quinot@agglo.morlaix.f r (secteur Penzé) votre participation à cette campagne ainsi que le nombre de cages souhaitées afin de faciliter l'organisation de la distribution des cages.

Pour les personnes non disponibles à ces dates, il est possible de récupérer les cages dans les locaux de Morlaix Communauté en ayant contacté au préalable un technicien rivière, afin de convenir d'un rendez-vous.

Il est également important que les promeneurs, randonneurs, chasseurs, pêcheurs, et toutes les personnes qui fréquentent les cours d’eau, indiquent les sites de présence des rongeurs (terriers) aux techniciens de Morlaix Communauté. Grâce à cette communication, la campagne sera la plus efficace et permettra de cibler des zones prioritaires pour mobiliser des volontaires.