La Manufacture des tabacs : un quartier de vie

La Manufacture des tabacs de Morlaix a traversé les siècles en s'adaptant aux évolutions techniques, économiques et sociales de son temps.

La Manufacture, au fil des siècles

La Manufacture des tabacs ou la "Manu" comme nous aimons à l'appeler ici, c'est cet ensemble architectural exceptionnel qui veille sur le port de Morlaix depuis plus de 280 ans. De l'industrie liée au tabac jusqu'à sa requalification en quartier culturel, cette dame de granit a traversé les siècles en s'adaptant aux évolutions techniques, économiques et sociales de son temps.

De la naissance d’une institution manufacturière…

De 1736 à 1740, elle est édifiée sous l'équerre de Jean-François Blondel, maître du classicisme et architecte de Louis XV. C'est alors l'une des premières manufactures royales en charge de la transformation du tabac. A son apogée, en 1880, l'ancienne fabrique royale de tabac employait 1800 personnes. A partir du XIXe et jusqu'à la fin du XXe siècle, la Manufacture est confrontée à la mécanisation de sa production, aux délocalisations, mais aussi à une certaine désaffection des français pour la consommation du tabac. En 1995, l’établissement ne compte plus que 185 employés. En 2004, l'institution morlaisienne cesse son activité manufacturière.

...au développement d’un quartier de vie

Suite à sa fermeture et au vu des enjeux urbain et économique, les acteurs locaux se mobilisent  pour redessiner collectivement son projet de reconversion. En 2001, à la demande des institutions publiques, la Chambre de Commerce et de l'Industrie (CCI) de Morlaix devient propriétaire du site et profite de son installation pour classer "Monuments Historiques" certaines infrastructures du XVIIIe siècle : salle de râpage, salles de cases à râper, charpente en béton de la cathédrale.

L'activité manufacturière s'étant complètement arrêtée en 2004, l'association des Anciens de la Manu, l'agglomération, la ville de Morlaix et la CCI ont travaillé à une reconversion raisonnée, offrant la possibilité de créer un nouveau quartier de vie sur les quais du port. La dame de granit fait peau neuve et abrite désormais de nouvelles activités économiques, administratives, culturelles et d'enseignement.

En 2002, les éditions Skol Vreizh, qui ont pour objectif de faire connaître et aimer la culture bretonne sous toutes ses formes,  s'installent dans une aile de la cour d'honneur tandis que l'ancienne maison du directeur de la Manufacture est vendue pour moitié au Télégramme et à un promoteur privé. Pour ce qui est des bâtiments donnant sur le port, ils sont repris par une agence immobilière pour y créer une douzaine de logements. Plus tard, d'autres locaux sont rachetés par des entreprises, artisans, associations, artistes. En 2004, s'y installe l'Institut Universitaire de Technologie (IUT) Brest – Morlaix, Institut de l'Université de Bretagne Occidentale, puis en 2008 le siège de Morlaix Communauté.

Des acteurs rayonnants sur le territoire et ailleurs

Morlaix Communauté pilote le projet de reconversion de la Manufacture, avec un souci de cohérence d'ensemble, de synergies entre structures implantées et d'ouverture du site sur le territoire et ses acteurs : gouvernance, fonctionnement et articulation des projets.

Un pôle culturel dominant

Nombreux sont les acteurs culturels qui ont trouvé leur écrin à la Manufacture des tabacs : agence de communication, ateliers d’artistes, associations culturelles, maison d’édition, école de danse et Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle.

Beaucoup d’entre-eux ont pris leur quartier autour de la cour des artistes :

  • l’Alliance Armor Dupleix Inde
  • l’association Les Moyens du Bord
  • l’école de danse Spirales

D’autres près de la Cour d’Honneur :

  • la maison d’édition Skol Vreizh
  • la fédération des associations bretonnes du pays de Morlaix-Kerne Leon Treger
  • l'Espace des sciences
  • les Optimistes.

La plateforme culturelle du SEW s’est elle implantée autour de la Cour de l’Industrie. Elle regroupe trois associations :

  • le cinéma la Salamandre
  • le Centre National pour la Création Adaptée (CNCA)/Catalyse
  • Wart music
Un pôle universitaire en développement : IUT Brest - Morlaix

L’IUT de Brest – Morlaix, Institut de l’Université de Bretagne Occidentale, appartient au réseau des 113 Instituts Universitaires et de Technologie de France. Il est l’un des 8 IUT de Bretagne. Il prépare à deux diplômes reconnus au niveau national, le BUT bachelor universitaire de technologie et la licence professionnelle. Ces formations s’inscrivent dans le schéma LMD, Licence-Master-Doctorat, de nombreuses passerelles existent entre filières de l’enseignement supérieur.

Le site de Morlaix de l’IUT de Brest – Morlaix est installé dans le nouveau quartier de la Manufacture des tabacs, au cœur de la ville de Morlaix.

Il accueille 2 départements et 316 étudiants durant cette année universitaire 2022 - 2023  :

  • Gestion Administrative et Commerciale des Organisations (GACO), ouvert en 2000 : –  BUT spécialité GACO
    •  Licence professionnelle Management des Organisations Agricoles (MOA)
    •  Licence professionnelle Commerce et Distribution (CD)
  • Génie civil – Construction Durable, ouvert en 2010 :
  • BUT spécialité GC-CD
  • Licence professionnelle Gestion Technique du Patrimoine Immobilier (GTPI) -Licence professionnelle Chargé d’Affaires en Agencement (CAA)

L’IUT projette l’ouverture d’un troisième département dont la spécialisation est en cours de définition.

Cette ouverture nécessite une nouvelle extension de l’IUT de Morlaix amenant à l'aménagement d'une surface totale de 1500m² pour un budget prévisionnel global estimé à 2,9 millions d'euros HT (hors mobilier et équipement : 150.000€HT) hors valorisation de l'immobilier existant. Ce projet d'aménagement sera cofinancé par l’État et la Région (dans le cadre du Contrat de Plan État - Région 2021-2027), le Département et Morlaix Communauté.

La rénovation et réhabilitation thermique de la Manufacture des tabacs

La Manufacture des Tabacs fait l'objet d'un ambitieux programme de rénovation et réhabilitation de ses différents espaces (bâtiments, espaces extérieurs) depuis une dizaine d'années.

Le programme de rénovation et réhabilitation

La réoccupation de ce site emblématique du territoire, classé et inscrit au titre des monuments historiques, accueille des activités dans les domaines des arts, de la culture, de l'enseignement supérieur, de la vulgarisation scientifique, et de l'administration publique.

La réappropriation de ce site par les habitants du territoire constitue un des principaux objectifs des élus de Morlaix Communauté. Pour ce faire, un important programme de travaux a été engagé, visant à faire de la rénovation de ce site un exemple par la mise en œuvre de travaux complets visant à rénover durablement, en intégrant toutes les composantes possibles de réduction et de maîtrise de l'énergie des différents espaces. Une chaufferie bois a notamment été installée en 2021, et a pour objectif de produire du chauffage pour l'ensemble du quartier de la Manufacture : incluant l'ensemble des bâtiments du site de la Manufacture, mais aussi des bâtiments environnant. Les raccordements à ce réseau de chaleur se font au fur et à mesure des besoins et de l'avancée des travaux de chaque bâtiment, afin de s'intégrer au mieux au programme de chaque espace de la Manufacture.

Les principales actions financées :

  1. Études pré-opérationnelles et audits énergétiques
  2. Raccordement au réseau de chaleur
  3. Rénovation des toitures et façades des bâtiments P+L (dont isolation et menuiseries)
  4. Extension du siège de Morlaix Communauté - bâtiment H – phase étude
  5. 3ème Département de l'IUT - phase étude

Les résultats attendus : densifier les usages de la Manufacture et accueillir des activités, tout en réduisant les émissions de CO2.

L'Europe s'engage en Bretagne

Ce projet est soutenu par l’Union Européenne à hauteur de 788 853,06 €.

Plus d'informations sur le site de l'Union Européenne : www.europe.bzh