Les quartiers de Morlaix, auparavant concernés par le contrat urbain de cohésion sociale, constituent, depuis 2015, un "territoire en veille active".

Les contrats de veille active sont signés et portés par les intercommunalités, cadre unique et global de mise en œuvre de la politique de la ville. Ils mobilisent un partenariat élargi entre l’État, les collectivités territoriales et l’ensemble des autres acteurs concernés (Pôle emploi, Agence Régionale de Santé [ARS], Caisse d’Allocations Familiales [CAF], bailleurs sociaux, entreprises, associations…).

L’objectif est d’articuler de façon cohérente les enjeux de cohésion sociale, de développement économique et de renouvellement urbain à l’échelle d’un territoire. Il coordonne ainsi les politiques ordinaires qui visent plus spécialement les publics fragilisés habitant dans les quartiers.

Depuis janvier 2021, et attendant la nouvelle loi politique de la ville 2023, le protocole d'engagements réciproques a pris le relai sur ce contrat de veille active.

Téléchargements